La radio qui vous écoute !

Réveil-FM-International

La première radio associative et communautaire de Kinshasa.

vendredi 6 mai 2016

République démocratique du Congo : trois collaborateurs du CICR enlevés au Nord-Kivu

Kinshasa (CICR) – Trois collaborateurs du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont été enlevés mardi matin dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo. Ils faisaient partie d’un convoi d’assistance en route vers Kyaghala, un village où devait avoir lieu une distribution de vivres et d’articles ménagers de première nécessité en faveur de 8 000 personnes touchées par le conflit.

« Nous déplorons vivement cet enlèvement et mettons tout en œuvre pour que nos collègues puissent retrouver leurs familles le plus rapidement possible. Nous appelons les ravisseurs à les libérer immédiatement, sains et saufs, et à faciliter leur retour », déclare Alessandra Menegon, cheffe de la délégation du CICR dans le pays. « Cela fait 38 ans que nous travaillons en République démocratique du Congo pour apporter une aide humanitaire aux victimes du conflit armé. De tels actes constituent une atteinte à la sécurité des acteurs humanitaires et privent aussi de manière durable des populations déjà durement touchées de l’assistance dont elles ont désespérément besoin. »

Cette distribution, prévue depuis plus d’un mois, devait bénéficier à des familles d’Ikobo qui ont dû fuir leurs foyers en novembre dernier en raison des combats et qui n’ont reçu aucune assistance depuis. Elle visait aussi à aider des familles de retour dans leurs villages après avoir été contraintes de se déplacer à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Faute d’accès à leurs champs, elles se trouvent dans l’incapacité de subvenir à leurs besoins essentiels et vivent dans des conditions extrêmement difficiles.

Lire la suite

Chaumont-sur-Loire : le 25è Festival international des jardins dans le Loir-et-cher !

Chantal Colleu-Dumond, directrice du Festival International des Jardins. Photo Réveil FM International

"On a voulu se tourner vers l'avenir. Ces "Jardins du siècle à venir", le thème de cette année, mettent en évidence ce que l'écologie ou la science vont apporter aux jardins de demain", explique la directrice du festival, Chantal Colleu-Dumond. Une trentaine de projets sur plus de 300 dossiers envoyés du monde entier ont été retenus par les organisateurs pour illustrer les réponses des créateurs aux questions qu'affronte le XXIe siècle: le changement climatique, la montée des eaux, les "jardins flottants", le lien entre habitat et jardin...

Maryvonne Pinault, mécène et présidente du jury. Photo Réveil FM International

Nacer Meddah, préfet de région Loir-et-Cher. Photo Réveil FM International

Chaumont-sur-Loire - Pour sa 25e édition, le festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), inauguré officiellement mercredi 4 mai 2016, s'est donné pour mission d'imaginer le jardin du futur.

Pour la directrice du festival, l'objectif est clair: "Faire comprendre comment les jardins, tout en gardant leur créativité, leur inventivité, leur poésie vont évoluer grâce aux nouvelles techniques de culture comme la permaculture, l'hydroponie, l'aéroponie, l'aquaponie, les jardins verticaux".

"Ce qui est connu des scientifiques aujourd'hui sera à la portée de tous dans les années à venir. Chaumont est un lieu d'invention pour les formes, les végétaux et les matériaux. Paysagistes, artistes, designers, botanistes ou scénographes s'allient pour créer un autre monde", expose-t-elle.

Bruno Le Maire, candidat aux primaires LR. Photo Réveil FM International

Ambassadeur Jean d'Haussonville, directeur du Château de Chambord. Photo Réveil FM International

Deux voisins: Ambassadeur Jean d'Haussonville et Chantal Colleu-Dumond. Photo Réveil FM International

Les paysagistes néerlandaises Aleid Westenberg et Lucia Latenstein transportent ainsi jusqu'au 6e étage d'un immeuble parisien leur "Rooftop Power Plant": une toiture végétalisée où les plantes produisent de l'électricité. Pendant la journée, elles font fonctionner des ventilateurs pour rafraîchir les appartements et, pendant la nuit, leur fournissent de la lumière.

Le "jardin flottant du songe" de Jean-Philippe Poirée-Ville, paysagiste et artiste, et Gérard Pontet, ancien conducteur de travaux dans le paysage, utilise les techniques d'hydroponie et d'aéroponie: les plantes en suspension sont alimentées par un goutte-à-goutte.

"Le soulèvement des graines" met en scène ce qui se passerait si une graine venue d'une autre planète fécondait une parcelle de Chaumont-sur-Loire. Résultat: une cascade végétale faite de sacs de toile de jute percés par des pousses de menthe, romarin, ou de choux.

Le Jardin "Je reste" raconte l'histoire d'un homme qui refuse de fuir sa maison submergée par la montée des eaux. Réfugié dans son grenier, il se recompose une existence et un jardin à fleur d'eau avec les quelques effets qu'il a pu sauver.

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire, qui reçoit chaque année plus de 400 000 visiteurs, accueille le Festival International des Jardins depuis 1992. Il fête donc ses 25 ans en 2016. Cette manifestation constitue, chaque année, un panorama de la création paysagère dans le monde. En 25 saisons, plus de 700 jardins ont été créés en son sein, prototypes des jardins de demain, car le Festival, lanceur de tendances, mine d’idées et pépinière de talents, redynamise ces "œuvres d’art vivantes" que sont les jardins, en présentant sans cesse de nouveaux végétaux, de nouveaux matériaux, des approches originales et des concepts inédits.

La diversité, la créativité et la qualité des projets unissant art, science, botanique et poésie ont contribué à établir la réputation mondiale du Festival, qui est devenu un rendez-vous incontournable pour la présentation des travaux d’une nouvelle génération de paysagistes, d’architectes, de designers, de scénographes, de jardiniers venus de tous horizons : du Japon, de Chine, d’Europe, d’outre-Atlantique… Le Festival a d’ailleurs reçu récemment le titre de "Festival of the Year", décerné par la ligue nord-américaine des jardins.

Lire la suite

jeudi 5 mai 2016

Sassou Nguesso III: L’épouse du journaliste François Soudan devient ministre du Tourisme et des Loisirs au Congo-Brazzaville !

(Agence Ecofin) - Dans le nouveau gouvernement qu’il a constitué, le président du Congo, Denis Sassou-Nguesso, a confié le portefeuille du Tourisme et des Loisirs à Mme Arlette Soudan-Nonault, épouse de François Soudan, le directeur de la rédaction du magazine « Jeune Afrique ».

Avant d’atterrir en politique, Arlette Soudan-Nonault était journaliste comme son mari. Un métier qu’elle a d’ailleurs appris à l’école et a exercé entre les décennies 80 et 90. Elle a notamment présenté le journal parlé à Radio Congo. Elle a aussi produit des émissions, au rang desquelles « Les stratèges du Look » et « Clin d’oeil d’Arlette Soudan-Nonault ». De 1992 à 1997, elle devient attachée de presse à la présidence de la République. Plus tard, Arlette Soudan-Nonault crée un cabinet-conseil en communication.

Pour la compagne de celui que le journal « Le Monde » a appelé « le bel ami des présidents africains », cette nomination sonne comme le fruit d'un long militantisme politique. La nouvelle ministre est, en effet, membre du bureau politique du Pct, le parti de Sassou-Nguesso. Elle a suivi une bonne partie de ses études en Russie et en France où son père, le sénateur Jean-Pierre Nonault, fut ambassadeur du Congo.

Lire la suite

mercredi 4 mai 2016

RDC-Diaspora congolaise: Ma Blandine Diafutua "Ma Kongo", la dame de fer !

En ce jour de son anniversaire, Réveil FM International fait un portrait de Ma Blandine Diafutua "Ma Kongo", la dame de fer qui fait la fierté de la diaspora congolaise. Contrairement à d'autres résistantes-patriotes-combattantes qui luttent différemment ou ont disparu, elle est présente sur terrain et à toutes les manifestations "Pour le soulèvement populaire", "Kabila dégage". La Secrétaire Générale de RCK est reconnaissable par le drapeau congolais qu'elle porte autour de sa taille, en foulard sur sa terre ou en foulard sur son cou. Ma Blandine Diafutua "Ma Kongo" est courageuse, dynamique, intelligente, parle un français châtié mais surtout elle est constante dans ses convictions politiques sur la République démocratique du Congo. Les viols des femmes congolaises à l'Est de RDC, utilisés comme arme de guerre ont transformé la parisienne d'origine congolaise. Ma Blandine Diafutua "Ma Kongo" bout littéralement lorsqu'il s'agit de parler des atrocités, crimes, massacres dont sont victimes la majorité silencieuse en RDC.

Christian Ileka Atoki l'ambassadeur de la RDC à Paris est terrorisé lorsqu'on lui parle du nom de Blandine Diafutua de RCK. En mai 2015, alors que des activistes congolais, dans l'enceinte de l'ambassade de la République démocratique du Congo à Paris, lui demandait des explications sur les 450 congolais du charnier de Maluku, Christian Ileka Atoli, méprisant, hautain et avec arrogance inouïe , sans recul nécessaire avait dis que ceux qui sont morts à Kinshasa, sont déjà morts, lui il en peut rien ! C'est alors que Bladine Diafutua "Ma Kongo" et d'autres activistes de RCK avaient badigeonné et assaisonné du Ketchup l'insolent ambassadeur, en signe de protestation du sang abusivement versé en République démocratique Congo. Après son echec en justice, Christian Ileka Atoli rase les murs ! La découverte de 450 Macchabées enterrées nuitamment dans une fosse commune à Maluku dans la ville de Kinshasa, la capitale congolaise, fait jaser à Paris. Avec mépris, le gouvernement d'imposture de Kinshasa qui gouverne par défi, a eu l'outrecuidance de qualifier ces corps d' "indigents"- ils n'étaient que des mort-nés et fœtus ! Alors que dans le charnier de Maluku, on a découvert des corps des jeunes garçons en T-Shirt, cravatés qui chaussent du 42, 43...des filles sont des "robeuses", "jupeuses" et "pantaloneuses", elles ont des mèches sur les têtes, tous recherchés par leurs familles.

La constance, encore la constance et toujours la constance dans la lutte finit toujours par payer. C'est la leçon qu'on doit apprendre et retenir de l'engagement Ma Blandine Diafutua de RCK qui femme et mères d'enfants. Elle est entière dans son engagement et ne lésine devant rien pour faire entendre des voix silencieuses de la RDC. Seuls ceux qui luttent pas uniquement pour soi mais aussi pour d'autres sont couronnés, reconnus, élevés...Il faut braver la peur qui tire vers le bas, transcender cette peur en force.

Lire la suite

mardi 3 mai 2016

Reportage. Le Mont-Saint-Michel trône en Normandie !

La France est belle par sa diversité régionale. Chaque région a ses spécificités. Je n'avais jamais mis les pieds dans la Manche, la découverte du Mont-Saint-Michel dans un voyage officiel du Premier ministre Manuel Valls, m'a plus qu'émerveillé. Au delà des êtres humains, la valeur d'un pays c'est aussi son patrimoine. J'ai appris que chaque année, plus de 3 millions de visiteurs découvrent le Mont Saint-Michel.

C'est le troisième site touristique le plus visité de France. L’abbaye du Mont Saint-Michel est surnommée la Merveille de l’occident. La baie du Mont-Saint-Michel, classée patrimoine mondial de l'UNESCO est également le théâtre des plus grandes marées d’Europe...Nous avions quitté la Base aérienne 107 Vélizy-Villacoublay "Sous-lieutenant René DORME" à bord d'un Casa-325 de l'armée de l'air pour l'aéroport de Dinard en Bretagne. Et de Dinard, nous avions la route pour le Mont-Saint-Michel en Normandie.

Le Mont-Saint-Michel a été inscrit en 1979 au patrimoine mondial sur trois critères: «l’alliance inédite du site naturel et de l’architecture», parce qu’il est un «ensemble sans équivalent tant par la coexistence de l’abbaye et de son village sur l’espace resserré d’un îlot que par l’agencement original des bâtiments», et enfin car c’est «un des hauts lieux de la civilisation chrétienne médiévale». Ce magnifique géant semble en effet jaillir majestueusement hors des flots pour s’élancer à l’assaut du ciel.

La baie du Mont St-Michel, patrimoine mondial de l'Unesco La baie du Mont St-Michel, patrimoine mondial de l'Unesco Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Mont Saint Michel a été justement décrit tour à tour comme « La Merveille de l’Occident » et « un tour de force artistique ». Après 20 ans d’études et de travaux, ce monument d’exception retrouve son caractère insulaire. Avec la destruction de l’ancienne digue-route, le paysage de la baie se métamorphose un peu plus à chaque grande marée et la nature reprend ses droits.

C’est un rôle dont il se serait bien passé, notre archange. Celui de paratonnerre. Car du haut de son perchoir au sommet de l’abbaye du Mont Saint-Michel, le ciel lui tombe souvent sur la tête. Des impacts qui finissent par l’endommager et qu’on cherche aujourd’hui à limiter. C’est peu dire que depuis ses hauteurs, l’archange du Mont Saint-Michel est exposé aux intempéries de toutes sortes. Secoué par le vent marin, limé par le sable de la baie, le gardien du Paradis subit aussi régulièrement les assauts de la foudre. Une cible privilégiée. Normal, autour du site, il n’y a rien, sinon le ciel, sa clémence mais aussi ses colères. De fait, l’épée et les ailes de la statue en cuivre, un métal conducteur d’électricité, font office de paratonnerres.

Lire la suite

lundi 2 mai 2016

Photos.Vidéos: Bol d'air et "Procession" de Manuel Valls au Mont-Saint-Michel !

ça grimpe au Mont-Saint-Michel ! Il y a 20 ans, Edouard Balladur alors Premier ministre lancé le chantier le projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint Michel. Le lundi 25 avril dernier, le Premier ministre Manuel Valls était au Mont-Saint-Michel. Avant son bol d'air et sa procession au deuxième monument de France, il s'était excusé du rassemblement à Paris, des Hollandais et Hollandistes sous la bannière "Hé Oh la gauche", initié par Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture et Porte-parole du gouvernement. Plus haut dans les sondages, "présidentiable" il y a un an, Manuel Valls est demeuré loyal à l'égard du Président de la République, même maintenant alors que sa popularité s'érode il clame sa loyauté à François Hollande. Pendant qu'il porte son gouvernement à bout de bras, Emmanuel Macron, l'homme d'"En Marche", celui que l'on surnomme le "Coucou du gouvernement" lui pique et siphonne ses idées, cela l'agace.

Au Mont-Saint Michel, le Premier ministre a donné le cap à la nouvelle gouvernance du site géré depuis 2005 par le syndicat mixte de la baie. Depuis quinze ans, la structure a conduit le projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel. Le Mont-Saint-Michel ala particularité d'être érigé sur un îlot rocheux, entouré d'une magnifique baie, théâtre des plus grandes marées d'Europe continentale. Le Mont et sa baie sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979.

L'Etat a décidé de remplacer tous les trains intercités obsolètes de Normandie, soit un investissement de 720 millions d'euros. En contrepartie, la Région s'engage à prendre en charge la gouvernance des lignes intercités d'ici trois ans. " Venir au Mont Saint-Michel, c'est toucher à la virtuosité bâtisseuse des hommes; à l'audace qui a fait surgir au milieu des flots, et du sable, ce monument de granit incroyable", a déclaré le Premier Ministre dans son discours destiné a présenter la coopération Etat-région pour l'avenir du site. "Ce lieu est une image de la France, gravée dans les esprits du monde entier." Le Mont, aujourd'hui, c'est une commune de 29 habitants permanents. "Une commune fière de ce qu'elle est, mais aussi soumise à des contraintes très lourdes en matière d'entretien et de sécurité", a tenu à souligner en préambule Manuel Valls.

Lire la suite

samedi 30 avril 2016

Free Huit Mulongo: Néhemie Mwilanya et Evariste Boshab, deux mafieux combinards qui se sont attaqués arbitrairement au Professeur Huit Mulongo Kalonda !

Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila ne s'en ira pas tout seul de la République démocratique du Congo, c'est son régime qu'il faut démanteler. Des dinosaures Mobutistes avaient traverser le fleuve Congo à pieds, rien n'est sure pour les Mammouths Joséphistes, ces racailles et criminels du peuple congolais. Voilà deux congolais, Néhemie M,wilanya et Evariste Boshab, deux mafieux profito-situationnistes, deux aplaventristes, rampeurs et aventuriers jouisseurs, dont leur réputation cabossée laisse à désirer, s'en prennent arbitrairement, abusivement et illégalement au professeur Huit Mulongo pour faire taire Freddy Mulongo de Réveil FM International à Paris.

Fourbe, Néhemie Mwilanya, le Dircab d'alias Joseph Kabila a une réputation d'un mafieux sanguinaire !

Sataniste et fétichiste, Evariste Boshab, un politicard de ventre !

Néhemie Mwilanya est le problématique Dircab d'alias Joseph Kabila quant à Evariste Boshab, il est le Ministre de l'Intérieur, tous deux fomenteurs des coups tordus, ont cru couper la tête du professeur Huit Mulongo Kalonda et le mettre sur un plateau avec des accusations alambiquées relayées par Lambert Mende, le fabuleux menteur impénitent et Grand Vuvuzélateur national qui n'a pas hésité d'en rajouter. C'est Néhemie Mwilanga en complicité avec Evariste Boshab qui ont instruit Kalev Mutond de l'ANR-la Gestapo et milice politique, sans mandat de perquisition d'envahir la résidence privée du professeur Huit Mulongo Kalonda à Lubumbashi violant en toute impunité son intimité familiale. Une perquisition se fait entre 8h et 18h. Or la résidence du professeur Huit Mulongo a été perquisitionné à 19h43 sans aucun mandat. Le kidnapping de Huit Mulongo par des barbouzes et sbires de Huit Mulongo aux alentours de 20h07. C'est ça la République démocratique du Congo où des combinards sont capables de fomenter des coups tordus pour éliminer ceux qui les gênent.

Au delà du fait que le professeur Huit Mulongo a fait toutes ses études universitaires en France, c'est de son propre gré qu'il a décidé de rentrer au Congo pour servir le pays des ancêtres.

C'est vraiment avoir la mémoire courte que d'ignorer que le professeur Huit Mulongo Kalonda a été le Président de la Commission Socio-culturelle à la Conférence Nationale Souveraine (CNS), qu'il a été au Haut-Conseil de la République-Parlement de la Transition sous la défunte deuxième République de Mobutu. S'il n'aimait pas son pays, Huit Mulngo ne serait pas battu pour que le Stade Kamanyola qui symbolisait la victoire d'un individu Mobutu soit débaptisait "Stade des Martyrs", tous les martyrs morts pour la République...Que l'avenue Bokassa dédiait à un soudard autoproclamé Empereur en République Centrafricaine porte le nom d'un fils du pays: Luambo Makiadi ! Des troubadours politiques, des politicards faméliques mangeurs à tous les râteliers pilulent dans la fameuse classe politique sans convictions politiques.

Le pasteur David Mulongo Wakumunwana Leza aux Etats-Unis !

Fils de David Mulongo Wakumunwana Leza, administrateur des territoires à l'époque coloniale, qui fut pasteur, le globe-trotteur qui a sillonné le monde a toujours appris à ses enfants l'indépendance de l'esprit, la crainte de Dieu et non des humains ! Le dernier des garçons de David Mulongo Wakumunwana Leza n'a pas été élevé dans le manque ni des complexes inconsidérés. Le Haut-Katanga est en ébullition avec l'arrestation arbitraire, abusive et illégale du professeur Huit Mulongo.

Où a-t-on vu un Dircab de la présidence jouer au politicailleur ? Néhemie Mwilanya ne s'empêche pas de faire des conférences de presse comme s'il était un acteur politique majeur alors que sa fonction exige l'effacement, de la distance. Le kivutien ne s'est même pas privé d'inviter "la communauté du Grand Kivu de renouveler sa confiance au président de la République , Joseph Kabila, pour que la paix règne définitivement dans cette partie du pays". Le Kivu devenu une espèce de coupe gorge à la merci des assassins téléguidés à partir de Kinshasa, demander à ces pauvres kivutiens de soutenir Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila alors que de victimes des massacres, se ramassent à la pelle dans l’indifférence générale du régime d'imposture de Kinshasa, n'est pas être barjot ? En République démocratique du Congo, qui ignore que c'est Néhemie Mwilanya est celui qui tire les ficelles dans les ennuis judiciaires des personnalités politiques tels que Jean-Claude Muyambo, Vano Kiboko, Eugène Diomi..." avec l'aval d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila. Le mafieux combinard Néhemie Mwilanya instrumentalise la justice: Flory Kabange Numbi, procureur général de République et Cécile Kiala, procureure générale près de la cour d'appel de la Gombe, sont des bras judiciaires du régime.

Quant à Evariste Boshab, le fameux auteur de « Entre la révision constitutionnelle et l’inanition de la nation » contredit avec rigueur académique sans complaisance par le professeur André Mbata, devrait se tenir à carreau au lieu de chercher des noises au professeur Huit Mulongo ? Evariste Boshab, le voleur de l'argent de la SNEL, le corrupteur des députés godillots pour tripatouiller la Constitution qui de deux tours de l'élection présidentielle a été réduit à un seul pour favoriser l'Incapacitaire de Kingakati peut-il oser s'attaquer au professeur Huit Mulongo ? Le fétichiste, sataniste Evariste Boshab qui a traité "D'indigents" les 450 compatriotes enterrés nuitamment dans la fosse commune de Maluku, qui a extirpé de la justice congolaise son Kuluna de fils "Yann Boshab"ce chauffard qui a assassiné 8 congolais sur le boulevard du 30 juin, il y a 5 ans.

S'en prendre au professeur Huit Mulongo pour espérer faire taire le journaliste indépendant Freddy Mulongo qui est à Paris. Il n'y a que la Syrie, la Corée du Nord, la Turquie et autres pays dictatoriaux au ban des Nations qui usent ce système.

Lire la suite

jeudi 28 avril 2016

Droits de l'homme: Réfugiés, le camp australien de Manus "illégal" pour la justice papouasienne !

L'Australie essuie quotidiennement les foudres des organisations de défense des droits de l'homme en raison de sa politique autoritaire à l'encontre des demandeurs d'asile. La décision de la Cour suprême papouasienne pourrait progressivement faire changer les choses.

«Illégal et anticonstitutionnel». Tel est le verdict rendu ce mardi par la Cour suprême de Papouasie Nouvelle Guinée sur l'accord permettant à l'Australie de placer en détention sur le territoire papouasien des demandeurs d'asile dont elle ne veut pas. La Cour ordonne donc aux autorités australiennes «de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser et empêcher ces détentions», les jugeant également «contraires à leur droit constitutionnel et à la liberté».

Le ministre australien de l’Immigration Peter Dutton a, lui, affirmé que le verdict serait «sans effet sur la politique australienne de protection des frontières. Les vrais réfugiés auront la possibilité de rester en Papouasie Nouvelle Guinée. Ceux qui ne sont pas reconnus comme des réfugiés doivent retourner dans leur pays d’origine.»

Depuis le 19 juillet 2013 et l'annonce conjointe de l'ancien Premier ministre Australien Kevin Rudd et du Premier ministre de Papouasie Nouvelle Guinée Peter O'Neill, tout demandeur d'asile arrivant en Australie par l'intermédiaire d'une embarcation clandestine est obligatoirement expédié au camp de détention sur l'île de Manus en Papouasie Nouvelle Guinée. Pour David Camroux, chercheur associé à Science-Po, «cette décision de la Cour suprême de Papouasie Nouvelle Guinée était prévisible depuis quelques mois. La situation pourrait changer. Les élections législatives du 2 juillet approchent et les travaillistes reviennent sur la politique migratoire. Le sujet risque d'être présent dans la campagne électorale.

La fermeture des camps et la prise en charge par l'Australie des demandes d'asile permettraient de faire une économie de 2 milliards d'euros. La révision de cette politique serait de plus l'occasion pour le nouveau Premier ministre Turnbull de montrer qu'il est plus modéré que ses prédécesseurs.»

L'actuelle politique d'immigration est en réalité le retour de l'action appelée «solution du Pacifique», fortement décriée par les Nations unies et mise en place entre 2001 et 2007. Elle avait été décidée à la suite de l'affaire dite du Tampa, nom du cargo norvégien qui avait porté secours en août 2001 à un bateau indonésien à la dérive transportant à son bord 433 migrants afghans et irakiens en route pour l'Australie. Le gouvernement australien avait exprimé son refus que le cargo norvégien accoste, violant ainsi le droit de la mer qui impose au pays le plus proche d'accueillir les naufragés. Canberra avait alors dégainé sa «solution du Pacifique» : installer les réfugiés dans des camps sur l'Etat insulaire de Nauru et sur l'île de Manus en Papouasie Nouvelle Guinée. L'Australie s'engageait à couvrir les coûts de construction des camps et la prise en charge des réfugiés.

Lire la suite

Genève-Place des Nations: Une photo énerve les autorités turques !

Une photo exposée sur la Place des Nations qui met en cause l'actuel président turc Recep Tayyip Erdogan provoque la colère de la Turquie. Son consulat a demandé le retrait du cliché. L’une des photos montre une banderole accusant le président turc d‘être responsable de la mort de Berkin Elvan, un adolescent décédé après avoir reçu une grenade lacrymogène sur la tête pendant le mouvement protestataire de Gezi en 2013. Il ne participait pas aux manifestations, mais était simplement sorti acheter du pain, lorsqu’il s‘était retrouvé pris dans le tumulte. Berkin Elvan, décédé après 269 jours passés dans le coma, est devenu le symbole de la violente répression exercée par le pouvoir turc.

Le photographe genevois d'origine kurde et arménienne Demir Sönmez expose jusqu'à dimanche 58 photos de manifestations organisées sur la Place des Nations. Parmi elles, celle d'une banderole en mars 2014 qui rendait responsable M. Erdogan, alors Premier ministre, du décès d'un adolescent lors d'une protestation à Istanbul. "Je m'appelle Berkin Elvan, la police m'a tué sur l’ordre du Premier ministre turc", soulignait cette inscription.

Lire la suite

dimanche 24 avril 2016

Papa Wemba s'en est allé, Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila vient de perdre un allié de taille !

Tristesse abyssale, la République démocratique du Congo vient de perdre l'un de ses grands artistes musiciens: Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba qui s'est écroulé sur scène en plein concert à Abidjan. Mort sur scène, comme le grand comédien, conteur, musicien et humoriste, Dieudonné Kabongo décédé sur scène en Belgique, dans la soirée du 11 octobre 2011, lors d’une représentation du cabaret « Les nouvelles de l’espace ». Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba est décédé lors de sa prestation au Festival des Musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) en Côte d'Ivoire.

La mort subite de Papa Wemba suite à un malaise doit faire mal au régime d'imposture d'Hippolyte Kanambe Kazemberembe alias Joseph Kabila. Avec les hypothétiques élections de novembre 2016, alors qu'Hippolyte Kanambé voudrait s’accrocher au trône du Congo usurpé, c'est un coup dur pour le régime d'usurpation de Kinshasa qui vient de perdre un allié de taille. Papa Wemba fait partie avec d'autres artistes musiciens congolais qui chantent les louanges à Hippolyte Kanambé. Ils ont battu campagne lors de la frauduleuse l'élection présidentielle Louis Michel 2006 ainsi que celle du hold-up électoral de novembre 2011 pour faire tricher l'imposteur. Avec des chansons soporifiques sans tête ni queue, ils ont endormi le peuple congolais avec les fameuses 5 chantiers et révolution de la Modernité, des slogans creux bidons au vue de la paupérisation dans laquelle patauge le peuple congolais.

Grand chanteur certes, Jules Wembadio n'a pas su capitaliser sa notoriété pour les bonnes causes de son peuple. Qu'apporte la sapologie à un peuple miséreux et misérable. Les jeunes congolais de France, Belgique, Hollande, Grande-Bretagne...se sont mis à voler dans des magasins pour paraître bien sapés. Depuis la prise de conscience de la diaspora congolaise, donc depuis 2010, une fatwa a été lancée au sein des congolais de l'étranger plus question des concerts de musiciens collabos dans les salles mythiques de Paris, Londres, Bruxelles. Cela fait 6 ans que Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba et ses compères ne sont plus produits ni au Zénith, à l'Olympia, à Paris-Bercy. Les résistants-patriotes-combattants ont tenu leur pari.

Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba aurait pu s'engager pour son peuple, mais l'artiste aimait bien des futilités. Comment lui qui a chanté "Esclave" pendant que Nelson Mandela était en prison n'est pas devenu le porte drapeau de la RDC comme Myriam Makeba, Lucke Dube, Masekela et d'autres l'ont été pour l'Afrique du Sud, comme Alpha Blondy et Tiken Jah Fakoly pour la Côte d'Ivoire.

A Paris, lorsqu'il y a une grande manifestation ou un grand concert, les secouristes sont présents. A partir du moment où il y a foule, des secouristes se mobilisent. Avez-vous bien regardé l'image de Papa Wemba qui s'écroule sur scène, les musiciens l'entourent, tentent de le soulever alors même qu'on devait le laisser coucher et tenter le massage cardiaque. Quelqu'un ose crier dans la vidéo, il est déjà mort ! C'est vraiment triste, un concert sans des médecins ni secouristes !

A part Papa Wendo Kolosoy qui est parti rassassié de la vie, la République démocratique du Congo perd ses artistes musiciens à fleur de l'âge. Papa Wemba est décédé à 66 ans dont 45 ans de carrière musicale.

Lire la suite

samedi 23 avril 2016

Kabilapocalypse: Minable, Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila, dictateur sanguinaire !

Le comble pour la République démocratique du Congo est d'avoir sur son trône un Inculte, fumeur de chanvre, joueur de Nintendo et ancien taximan de Dar- es-Salam en Tanzanie, Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila est une honte pour le Congo. Son régime d'imposture et d'usurpation est une menace pour la démocratie congolaise, la nation congolaise et le peuple congolais. Doit-on condamner tous les Katangais d'avoir cautionné l'imposture d'Hippolyte Kanambé Kazemberembe qu'ils ont baptisé Joseph Kabila Kabangé alors qu'il en est pas un ? Non, la responsabilité incombe à ceux qui ont cautionné cette magouille ! Tous les Katangais n'ont pas courbé l'échine face à l'usurpateur. Que le professeur Huit Mulongo Kalonda ait été le Directeur de cabinet de Moïse Katumbi, c'est son choix et droit. Dans un Etat démocratique, on respecte la liberté d'expression, les convictions et engagements politique de tout un chacun, surtout des adultes vaccinés. Delà à penser que le Professeur Huit Mulongo peut peser de tout son poids pour influer sur la ligne éditoriale de Réveil FM International, c'est une erreur grave et c'est mal nous connaitre. Depuis sa création en 1999, Réveil FM s'est adapté mais n'a jamais renié sa ligne éditoriale ni ses engagements.

Arrivée au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, fauché comme deux chaussettes trouées, Hippolyte Kanambe Kazemberembe alias Joseph Kabila, 16 ans après est milliardaire pour avoir volé la République démocratique du Congo plus que le Maréchal Mobutu avec ses 32 ans de dictature: alias Joseph Kabila a planqué 25 milliards des dollars américains dans les îles Vierges britanniques. Sa tante Jaynet Kanambé "Kabila" est propriétaire de la moitié des parts sociales d'une société dénommée Keratshu Holding Limited, immatriculée à Niue, une petite île du Pacifique, six mois seulement après l'odieux assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila et l'usurpation du trône du Congo par Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila. Avec ses 19,6 % dans Vocacom, Jaynet Kanambé "Kabila" qui n'arrivait pas à marcher à cause des "Mayanzi" dans ses pieds, ses cheveux pleins des "Basili" et autres acariens, peut aujourd'hui se pavaner. La voleuse de la République, Jaynet Kanambé "Kabila" a accumulé une immense fortune, grâce aux parts dans des nombreuses et différentes sociétés Offshore domiciliées dans des paradis fiscaux. L'arriviste et parvenue donne des ordres, elle tue, fait assassiner en toute impunité...

A Réveil FM International, nous n'avons jamais eu du respect ni pour Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila ni pour son régime dictatorial. Placé à la tête de la République démocratique du Congo par la mafia internationale pour remplacer M'zée Laurent-Désiré kabila assassiné au Palais de Marbre à Kinshasa, le 16 janvier 2001, des lobbyistes vont entrer en jeu pour confectionner à Joseph Kabila un costume d'un homme d'Etat qu'il n'a jamais su boutonner. Trop grand pour l'imposteur ! Les 29 et 30 mars 2001, l'incapacitaire de Kingakati qui n'avait pas encore l'étoffe du dictateur et sanguinaire qu'il est devenu par la suite, se rend en Suisse pour participer à la conférence de presse à l'ONU-Genève. Il snobe les Congolais de Suisse présents devant le Palais des Nations.

Nous avions rencontré deux confrères qui avaient assisté à la conférence de presse de Joseph Kabila à l'ONU-Genève en mars 2001, voici leurs impressions:

"On avait l'impression d'avoir à faire à un homme très timide, on dirait un écolier qui s'était retrouvé dans un amphi de l'Université tellement que Joseph kabila était impressionné et avait peur des journalistes. (...) Il était étonnant que celui qui représentait la République démocratique du Congo, le plus grand pays francophone de l'Afrique puisse s'exprimer dans un anglais à l'après près". Un autre renchérit: "Nous étions au courant que les Congolais lui contestaient sa filiation à Laurent-Désiré Kabila et donc je me suis permis de lui poser la question: Etes-vous le fils de Laurent-Désiré Kabila ? Sa réponse fut laconique: C'est vous qui dites que je suis son fils ! En un mot, Joseph Kabila avait renié son père. Dans sa réponse on sentait bien qu'il refusait toute filiation à LDK. Une réponse stratégique pour s'attirer des faveurs de la Communauté internationale et tous ceux qui haïssaient Laurent-Désiré Kabila à cause de ses prises de positions fermes qui n'arrangeaient pas tout le monde.

Condamner uniquement les Katangais pour leur soutien à l'imposture d'Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila serait une méprise. Ce ne sont pas tous les Katangais qui soutiennent l'occupation et la prise en otage des institutions de la République au service de l'imposteur. Debré Mpoko Kin Key Mulumba "MOYICRATE", véreux et très corrompu qui pour ses insatiables tubes digestives, embouche le clairon de "Kabila To Tondi Yo Nanu Té" est-il Katangais ou du Kwilu dans l'ex-Bandundu ? Modeste Mutinga Mutuishayi, fourbe, roublard et grand requin, qui lors de l'élection 2006 Louis Michel avait privé les 65 millions de congolais d'un débat démocratique inscrit dans la Constitution de la transition, qui devait opposer Jean-Pierre Bemba- Hippolyte Kanambé alias Joseph. Modeste Mutinga Mutuishayi est Katangais ou Kasaïen ? Lorsque Mgr Marini Bodho qui a combattu l'évêque Jean Bokeleale pour ses accointances avec Mobutu, fait pire que ce dernier. Alors que le protestantisme est une religion des libertés, il a transformé l'Eglise du Christ au Congo en machine de vote pour Hippolyte Kanambé. Marini Bodho est-il un Katangais ou de l'Ituri, ex-Province Orientale ? Lorsque Mwanda Né Nsemi se propose comme l'un des 4 Vice-présidents d'Hippolyte Kanambé en lieu et place de l'élection présidentielle de novembre prochain...Mwanda Nsemi est-il Katangais ou du Kongo Central ? Lorsque Lambert Mende Omalanga, notre Vuvuzélateur national fait du révisionnisme, embrouille, ment comme il respire et répond à tort et travers sur la situation de la République démocratique Congo...Est-il Katangais ou du Sankuru ? Des Mobutistes-Joséphistes: Léon Kengo wa Dondo, Edouard Mokolo wa Pombo, Atundu Liongo sont-ils des Katangais ou de l'Equateur ?

Lire la suite

Kabileries: Arrestation arbitraire et illégal du professeur Huit Mulongo Kalonda par les sbires et barbouzes de l'ANR à Lubumbashi !

Pourquoi le régime dictatorial d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila s'en prend au professeur Huit Mulongo Kalonda ? Après une perquisition alambiquée à sa résidence de Lubumbashi, le professeur Huit Mulongo Kalonda a été transféré au bureau de l'ANR-la Gestapo d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila. Que Kalev Mutond, qui se croit Tout-Puissant sache qu'il sera tenu responsable si un malheur arrivait. On sait comment l'ANR fonctionne en invention des preuves pour incriminer ceux qui ne sont pas d'accord avec le déviationnisme du régime. On aurait cru depuis New-York où il séjourne, qu'alias Joseph Kabila a donné l'ordre à ses barbouzes et sbires de s'en prendre au professeur Huit Mulongo, puisque Directeur de cabinet de Moïse Katumbi, et qu'en libre penseur le professeur qui revient de Kinshasa où il tenu une conférence de presse n'a jamais eu sa langue dans sa poche, loin delà. L'arrestation arbitraire et illégal du professeur Huit Mulongo Kalonda par Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila n'a qu' seul objectif de faire pression sur lui pour atténuer l'ardeur journalistique de son neveu: Freddy Mulongo, journaliste indépendant à Paris. La République démocratique du Congo sous alias Joseph Kabila est une dictature.

Katangais pur sucre, Huit Mulongo ne se laisse jamais impressionner. Ancien de l'Université de Paris VIII, il n'hésitait pas d'aller manifester devant l'Ambassade de la RDC, Cours Albert Ier. Président de la Commission socio-culturelle à la Conférence Nationale Souveraine (CNS), il proposa et obtint que l'avenue Bokassa soit changé en Luambo Makiadi, que le stade Kamanyola soit débaptisé en stade des Martyrs...Jeune turc à l La ville de Lubumbashi est en ébullition. Même sous la dictature féroce du Maréchal Mobutu on n'avait jamais vécu ça. Les acteurs politiques sont arrêtés puis jetés en prison comme des vulgaires personnes. Le régime de l'imposteur Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila, le Kadogo-soudard, qui trône abusivement à la tête de la République démocratique du Congo instaure la terreur pour décourager des téméraires. En fin mandat, celui qui est arrivé au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière joue avec des nerfs de congolais.

Lire la suite

vendredi 22 avril 2016

Lubumbashi: La résidence du Professeur Huit Mulongo Kalonda perquisitionnée par les barbouzes d'alias Joseph Kabila !

Le régime sanguinaire d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila a envoyé ses barbouzes et sbires s'attaquer à la résidence privée du Professeur Simon-Huit Mulongo Kalonda-Ba-Mpeta, directeur de cabinet de Moise Katumbi, ancien de l'Université de Paris VIII et président de la Commission Socio-culturelle à la Conférence Nationale Souveraine (CNS), qui est perquisitionnée depuis 20H heure locale ce vendredi 22 avril 2016 à Lubumbashi dans le Katanga. D’après Georges Mawine, proche collaborateur de Moise Katumbi et président de l’Observatoire national de la Jeunesse, qui se trouve près du lieu de la perquisition, des éléments de la Police et de l’armée ont cassé la barrière de la parcelle et d’autres ont escaladé les murs pendant l’opération. Georges Mawine dénonce ce qu’il qualifie des menaces de mort à l’égard des collaborateurs de Moise Katumbi.

Lire la suite

jeudi 21 avril 2016

Vieux schnock qui défend son bifteck, Debré Mpoko Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" spécialiste en intox du régime sanguinaire de Kinshasa !

Freddy Mulongo à Mantes-la-Jolie lors du déplacement du Premier ministre Manuel Valls dans les Yvelines

Merditude par excellence, affreux Jojo, Debré Mpoko Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" et "VENTRIOTE" est un vieux schnock, une girouette qui tourne au gré du vent, un mangeriste habitué aux chaudrons de la mangeoire. Pédant, prétentieux, flatteur de bas étage, Debré Mpoko Kin Key Mulumba étonne dans sa buzobérie outrancière avec son raisonnement d'un constipé pour défendre le régime sanguinaire de Kinshasa qui le nourrit. Dans ses kabileries, il croit impressionner en s'autoproclamant "Professeur" ! Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. Est-il vraiment intelligent comme il le prétend Debré Mpoko Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" et "VENTRIOTE" ?

Kin Key Mulumba "Debré Mpoko", "MOYIBICRATE" et "VENTRIOTE"

Rarement on n'a vu dans un pays normal, un ministre de la République user et abuser d'un pseudo pour s'attaquer à ses compatriotes, adversaires politiques. Debré Mpoko Kin Key Mulumba ou "Masimanimba désir" n'a aucune conviction politique, l'énergumène court derrière l'argent. Mammon est son petit dieu et il est prêt à tout pour un semblant d'aisance matérielle. Corrompu jusqu'à la moelle épinière, Debré Mpoko Kin Key Mulumba pue la corruption comme un putois. Le ventripotent qui a des tubes digestives à la place des neurones, excelle dans l'injure facile dans nos fora sur le net. Mieux il excelle dans la désinformation, Debré Mpoko Kin Key Mulumba intoxique et un spécialiste de l'intox. Menteur hors paire, il veut donner l'impression qu'il est le seul congolais qui est allé à l'école. Quand on voit les toilettes de son fief électoral à Masimanimba dans le Kwilu, on peut deviner à quelle école il a été.

Bizarre qu'un prétendu universitaire courbe l'échine, soit le laquais d'un Kadogo primairien "Chef d'Etat", amateur de Nintendo ! Voleur sous Mobutu Sese Seko, Kin Key Mulumba "Debré Mpoko MOYIBICRATE" dont il a chanté les louanges même lorsque l'aigle de Kawele prenait la poudre d'escampette, le voila devenu un Angwalima du régime d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila. Faut-il croire un individu pareil ? Toute honte bue "Masimanimba désir" vient de reconnaître qu'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila n'a jamais participé à aucune réunion de la COP21 à Paris. Et pourtant c'est en grande pompe qu'il a annoncé que l'incapacitaire de Kingakati était à Paris en décembre dernier, narguant et toisant les résistants-patriotes-combattants congolais. Alors que tout le monde sait que les deux fois qu'il a foulé le sol parisien, alias Joseph Kabila est toujours sortie par la petite porte. Jamais il a roulé dans une voiture officielle avec fanion de la RDC.

Debré Mpoko Kin Key ne maîtrise rien si ce n'est sa spécialité de voler la République. Il se donne une importance qu'il n'a pas, pauvre connard ! Il a le toupet de dire que la RDC a été bien représenté au COP21 a-t-il au moins lu ceci:

Le VENTRIOTE du RCD-Goma qui a cautionné des crimes contre l'humanité à Makobola, Kasika, Mwenga où des congolaises ont été enterrées vivantes à l'Est de la République démocratique du Congo, qui n'a jamais répondu devant la justice pour ses crimes, devenu Apparatchik Joséphiste, Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" a le toupet de devenir donneur des leçons. Tous les congolais n'ont pas la bonne information sur son imposteur de président, ni de son régime dictatorial, seul le vieux schnock Kin Key Mulumba prétendument professeur à la bonne information. Quelle légitimité a Kin Key Mulumba pour commencer à donner des points aux compatriotes de la diaspora ? Nous réfutons avec la dernière énergie sa prétention de devenir donneur des leçons. Qu'il aille se rhabiller !Pour défendre son bifteck, le voleur de l'argent de la fibre optique est prêt à tout. Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" sait qu'il n'y aura plus de "Révolution Pardon" en République démocratique du Congo et que le Manoir qu'il s'est acheté à Waterloo en Belgique, il ne pourra peut-être pas en jouir ! Le VENTRIOTE qui a bénéficié de l'impunité sous la dictature mobutienne, qui soutient la dictature d'Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila avec son "Kabila To Tondi Yo Nanu Té".

Lire la suite

RDC : agression violente de Badylon Kawanda Bakiman, Rédacteur en Chef à la Radio Tomisa à Kikwit par des agents de l’ANR !

Une émission dans le studio de la Radio Tomisa à Kikwit

Reporters sans frontières (RSF) se joint à son partenaire congolais Journaliste en danger (JED) pour dénoncer l’agression dont a fait l’objet Badylon Kawanda, journaliste pour la Radio Tomisa, frappé par des agents de l’Agence nationale des renseignements (ANR) le 14 avril dernier. L’organisation demande aux autorités de la République démocratique du Congo l’ouverture d’une enquête afin que la lumière soit rapidement faite sur cette affaire, et que les coupables soient sanctionnés.

Ci-dessous le communiqué de JED, daté du 20 avril 2016 :

“Badylon Kawanda, journaliste à la Radio Tomisa, une station confessionnelle émettant à Kikwit, chef-lieu de la province de Kwilu (Sud-ouest de la RDC), a été violemment agressé, jeudi 14 avril 2016 dans les installations de l’ANR (Agence Nationale des Renseignements), par le responsable de ce service local des renseignements ainsi que ses agents.

Selon le témoignage recueillis par JED, le journaliste s’était rendu à l’État-major de l’ANR dans le but de se renseigner sur la détention, dans les installations de ce service local des renseignements, d’une personne travaillant dans une agence de fret qui aurait eu des échauffourées avec un taximen. Après avoir décliné son identité de journaliste, Badylon Kawanda a reçu des coups du responsable local de l’ANR qui a demandé à ses agents de « corriger » le journaliste. Ces derniers l’ont projeté par terre, et cassé son matériel de travail. Kawanda s’en est tiré avec une foulure à la jambe.

Contacté au téléphone par JED, Badylon Kawanda a déclaré avoir saisi officiellement les autorités militaires et urbaines de Kikwit après cette agression. « Toutes les autorités que j’ai personnellement contacté après mon odieuse agression m’ont promis d’interpeller le responsable local de l’ANR. J’attends toujours la suite qui sera réservée à ma plainte », a ajouté le journaliste.

Joint également au téléphone, un responsable de l’ANR a refusé de parler à JED.

Journaliste en danger (JED) élève une vigoureuse protestation contre cette odieuse agression qui constitue une grave attaque à la liberté de la presse, de surcroît commise par des personnes dépositaires de l'autorité publique.

JED demande instamment à l’Administrateur général de l’ANR, M. Kalev Mutond, l’ouverture immédiate d’une enquête afin d’identifier et de sanctionner les auteurs de cet acte barbare et aux autorités de la nouvelle province de Kwilu d’assurer impérativement la sécurité des professionnels des médias afin qu’ils puissent exercer librement leur travail d’information.

Lire la suite