Mais les violences que produit la coopération militaire entre nos deux pays depuis le 30 juin 1960 est le plus grand frein de l’attente universelle que nous souhaitons pour toutes les générations futures de nos deux pays avant que les autres peuples nous rejoignent dans la dignité.