Est-ce que devons-nous demeurer des ennemis éternels d’un acte que nous n’assumons aucune responsabilité ? Certes, oublier l’histoire n’est pas possible, mais réparer posément les préjudices causés par le néocolonialisme et le mobutisme, est possible. Congolais et Belges qui ont des documentations crédibles de la déformation de l’histoire du Congo, aidons toutes les jeunes générations à se retrouver sur la bonne voie dans la paix. Mes remerciements au feu Colonel Vandewalle que je n’oublierai jamais.