Dans les faits, les intermédiaires se multiplient pour camoufler la vraie source et le coltan du Congo finit toujours par arriver à bon port... Il transite parfois par le Rwanda et la Tanzanie vers l'Europe (la Belgique surtout), le Kazakhstan ou encore l'Asie (Thaïlande, Japon). De là, le coltan est renvoyé vers les raffineurs occidentaux. La demande du coltan est toujours forte. Cette demande en minerai donnera pas une chance à la paix, au respect de la forêt primale et ses derniers gorilles dans les Kivus, Congolais fungola miso mpe matoyi.