Concurrencé à sa gauche par Jean-Luc Mélenchon et à sa droite par Emmanuel Macron, Benoît Hamon est devancé par Marine Le Pen (Front national), Emmanuel Macron (En marche !) et François Fillon (Les Républicains) dans les sondages pour le premier tour, mais il fait mieux que Jean-Luc Mélenchon.

A ce stade, un seul proche de Manuel Valls rejoint l'équipe de campagne de Benoît Hamon. Le sénateur-maire Luc Carvounas est chargé de coordonner l'ensemble des parlementaires, « quand même un poste stratégique », a relevé Jean-Christophe Cambadélis. C'est lui qui aura la charge d'unifier les députés, sénateurs, députés européens, frondeurs et progressistes. Pas évident.