Des eurodéputés français, dont l’Alsacienne Anne Sander, ont fait part de leur opposition à des résolutions qui « tournent le dos aux principes fondateurs de l’Union européenne ».