Le Pinocchio du régime d'Alias Joseph Kabila Mtwale contribue à l'image de la RDC, d'une république bananière qui ne respecte jamais rien. L'arrêté ministériel de Mende est un camouflet, une vraie atteinte à la liberté d’expression dissimulée sous des fallacieuses raisons sécuritaires ! L'ivresse du pouvoir pousse à la restriction de la liberté de la presse bafouant ainsi les traités et accords internationaux ratifiés par la RDC ! Le sanctionné de l'UE, Lambert Mende ne fait qu'à sa tête soutenu par l'imposteur qui trône en toute impunité, illégitimité et illégalité sur le Congo.