10. Réveil FM International: Roulés dans la farine en 2006 par les élections Louis Michel, en 2011 bis repetita...Il y a encore des politicailleurs ventriotes qui croient aux élections en décembre 2017. Peut-on organiser les élections dans un pays sous occupation ?

Paul Kahumbu Ntumba: Comme je l' ai souligné pour des élections, les opérations villes mortes,sont contre productives pour la libération du pays de l' oppression. Elles permettent aux potentats de renforcer d' avantage leur dictature. C' est ce que nous avons expérimenté depuis la deuxième République et nous continuons à le vivre encore aujourd'hui. Combien de vies humaines a t on sacrifié sans que l' on en vienne à bout de ces régimes de honte ? La seule voie qui vaille pour finir avec la dictature et l' occupation c' est le Soulèvement Populaire, point barre.