Étonnant qu'Evariste Boshab, devenu Ministre de l'Intérieur, ait parlé des 450 congolais enterrés nuitamment dans une fosse commune qu'ils étaient des indigents.