A la libération, ton nom sera inscrit, comme ceux d'autres, au "Panthéon de la Résistance Congolaise".