"La constitution... ma constitution". Alias Joseph Kabila est un mauvais menteur. Qui ignore que c’est lui le persécuteur en chef de la Constitution. Il est le bourreau, le peuple congolais est victime. Alias Joseph Kabila a reconnu avoir échoué dans la transformation de l'homme Congolais. Le Kadogo arrivé avec ses bottes de jardinier ! Cette transformation de l'homme congolais a telle figuré dans les 5 chantiers bon ou la Révolution de la Modernité inexistante ? C'est de la prétention pour quelqu'un qui n'est arrivé au Zaïre qu'en 1997 ! C'est vrai que la médiocrité aide à dire certaines sottises toute honte bue.