Dans le meilleur des cas, selon nos informations, le texte sera présenté en conseil des ministres au plus tôt à la fin d’avril, puis l’examen au Parlement débutera, avant une adoption définitive à l’automne.