Il y avait une prophétie après Montségur qui dit que « Au cap des sept cent ans le laurier reverdira ». Sept cent ans après Montségur, à la fin de la deuxième guerre mondiale, nous voyons une grande résurgence des études, des découvertes et une ré-évaluation de ces hérétiques qui, pendant plus de cent ans, ont été si remarquable dans le Languedoc, ont eu une si fort influence dans son développement, et qui ont laissé un héritage riche en spiritualité engagé, comme notre thème d’aujourd’hui – un bel exemple de « foi en pratique ».

Kris Misselbrook