Le trop plein de population du Rwanda constitue assurément un des motifs déterminant des visées expansionnistes de Paul Kagame sur la République démocratique du Congo. Chez son riche voisin, Paul Kagamé, le Tyran et dictateur rwandais convoite tout richesses naturelles, mais aussi et surtout, espaces géographiques à conquérir définitivement.

Au Rwanda, tout le monde est à l’étroit depuis des siècles. Les statistiques les plus récentes renseignent que le voisins de la République démocratique du Congo se confinent à 416 personnes au Km2 (1.556 personnes au km2 Kigali !).

Pour un pays dont la superficie totale est de quelques pauvres 28.000 km2 (moins que la Belgique !), le Rwanda compte un peu plus de 10.000.000 d’habitants.

La tendance à l’accroissement de la population est plutôt à la hausse, la moyenne familiale au pays des Mille Collines oscillant autour de 4 enfants par couple. Une croissance démographique terrifiante !

Le problème démographique rwandais, que le Tyran et dictateur Paul Kagamé, tente de régler par les armes, date de la nuit des temps. Un ouvrage du sociologue français Gaston Bouthoul (1896-1980), en faisait déjà état en 1958 !

Le père de la discipline scientifique qui traite de la sociologie des guerres, la polémologie, citait en effet la partie rwandaise de la région des Grands Lacs parmi les sources potentielles de conflits armés dans le monde. En raison de sa densité. 40 ans après, les prédictions du scientifique français se sont réalisées.

Sauf que les Congolais patriotes et résistants sont en résistance face à la volonté hégémonique de l'ogre de Kigali. Tout chemin mène-t-il au Rwanda ? Ce sont les richesses et ressources de la RDC qui sont convoités par des Conquistadors et Paul Kagamé n'est que le Tippo Tip !