«Nous avons montré qu'ils sont vulnérables»

Une revendication est apparue sur le compte Twitter «Los soldados de Franelas» (les soldats en T-shirt). Ils se présentent comme un groupe de «militaires, civils, patriotes et loyaux au peuple du Venezuela»: «Nous avons montré qu'ils sont vulnérables. Nous n'avons pas réussi aujourd'hui mais ce n'est qu'une question de temps».

La présidence colombienne a réagi en qualifiant les accusations du président Nicolas Maduro de «sans fondement». Une source du palais de Narino a expliqué que «le président se consacre au baptême de sa petite fille Céleste et non à renverser des gouvernements étrangers». Juan Manuel Santos est grand-père pour la première fois depuis quelques semaines.