Emmanuel Ramazani Shadary ne peut pas gagner l'élection présidentielle au Congo, même face à in coq ou un cochon. Nous avons sous-estimé le petit Kadogo qui est arrivé avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, cela fait 17 ans qu'il trône sur nous et les Congolais sont devenus des esclaves d'un ancien Taximan de Dar es Salem qui n'a même pas son certificat d'école primaire...Sous-estimer Emmanuel Ramazani Shadary, sans une stratégie commune pour sauver le Congo et récupérer sa souveraineté, serait peine perdue.