Entre les valeurs démocratiques prônées par l'OIF et les intérêts géopolitiques et économiques, la Francophonie a opté pour la tyrannie rwandaise incarnée par Louise Mushikiwabo ...