La COP24 permettra-t-elle de changer de cap, interroge le dessinateur néerlandais Arend van Dam ?