« Leur dignité est piétinée et leurs droits violés au quotidien », déplore-t-elle, tout en se disant convaincue « que l’idéal des droits de l’homme, tel que défini dans cette Déclaration, a été l’un des progrès les plus constructifs en matière d’idées de l’histoire de l’humanité - et l’un des plus réussis ».