Patriarche Julien Ciakudia à Oslo Domkirke, cathédrale protestante. Photo Réveil FM International

5. Réveil FM International: Et Martin Fayulu donc ?

Patriarche Julien Ciakudia: En fevrier 2012, à Londres, j'ai eu à recevoir Martin Fayulu chez moi après le second hold-up électoral de Joseph Kabila contre Etienne Tshisekedi. A l'époque, il était le Porte-parole de Dynamique Tshisekedi Président ! Nous avions parlé longuement et je lui fait comprendre le combat que je mène au départ de Londres dans mon exil volontaire avec nos camarades patriotes combattants et résistants dans la résistance patriotique congolaise mondiale pour libérer totalement notre pays des vautours terroristes extrémistes tutsi rwandais, leurs infiltres et leurs collabos et nous avons décider de conduite à adopter et du soutien mutuel. Depuis que nous avions nous sommes engagés à cette époque jusqu'aujourd'hui, mon ami et camarde patriote Martin Fayulu est demeuré constant sur terrain. Je suis allé plus loin jusqu’à pointer sur Martin Fayulu comme leader et j'ai bravé toutes les critiques, sans base, voleurs escrocs de Kimbuta, ....

Depuis ces dernières 3 semaines de la montée spirituelle et fulgurante de Martin Fayulu, je reçois des insultes, injures et même des menaces de mort, pourquoi moi Kasaïen et luba, je soutiens Fayulu de Bandundu ? Ces menaces proviennent y compris de nos compatriotes qui vivent aux Etats-Unis, le Canada pays de grande démocratie. Les Talibans-ethno-tribalistes doivent se rhabiller. Fayulu est Congolais, je suis fils du Congo et nationaliste, mon candidat est Fayulu et je le soutiens. Quel est le programme des autres, leur idéologie ? Moi qui combat les occupants et pilleur terroristes tutsis Yoweri Museveni de l'Ouganda et Paul Kagamé du Rwanda, vais-je soutenir l'accord de Nairobi entre Félix Tshilombo et l'imposteur usurpateur d’identité congolaise Vital Kamerhé ? Mille fois non ! Nos compatriotes kasaïens et surtout mes frères baluba doivent se ressaisir que c'est le Congo qui mérite d'être sauvé et non nos tribus et ethnies. Martin Fayulu est 100% congolais. Ceux qui dorment avec Paul Kagamé ou Youweri Museveni dans leur lit, n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes.