Loin de se nourrir des « débats et différends des pauvres hommes » à la manière des « vautours, qui ne vivent que de la charogne des corps morts », le bon juge œuvre pour la paix dans le royaume car le juge ne doit pas non plus «soutenir le glaive du dictateur meurtrier» ! La Cour Constitutionnelle en RDC est au service du régime dictatorial et non du peuple congolais. Pourquoi doit-on prendre en considération cette cour ?

Etre juge à la Cour Constitutionnelle n'est pas une fin en soi. Le juge Noël Kilomba Ngozi Mala avait encore un merveilleux avenir devant lui, mais il s'est tiré une balle au pied !