La Radio Okapi ne sera plus ce qu'elle était. La MONUSCO doit veiller à ce qu'elle ne tombe pas entre les mains des putschistes électoraux, des dictateurs autocrates ou qu'elle ne devienne radio mille collines entre les mains des mafieux criminels sanguinaires.