Par sa fourberie et roublardise, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, le fameux Rangers Raptor en carton, sait que les jours de sa pseudo-présidence usurpée, sont comptés. Ou il s’amende: Demande publiquement "Pardon" pour avoir fait un deal avec Kabila pour sa nomination. Le peuple congolais accepte et on le nomme chef de quartier de la 10è rue à Limete, le temps pour lui d'apprendre à devenir un bon citoyen. Ou il refuse et s'entête de son putsch-électoral, la réponse est prête. L'option est sur la table: l'Article 64 ! Le soulèvement populaire est constitutionnel en République démocratique du Congo.