En 2011, les Congolais dans toute la République et ceux de la diaspora ont soutenu Etienne Tshisekedi. Pour son imperium volé Alias Kabila, ils se sont mobilisés. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi aurait gagné l'élection présidentielle, tous les Congolais seraient derrière lui. Il aurait la légitimité de bien faire son travail et de représenter le pays à l'extérieur. Félix Tshilombo, fils Tshisekedi est voleur des voix, voleur des rêves et voleur d'espoirs du peuple congolais. Pour voler l'élection à Martin Fayulu le vrai gagnant de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, Félix Tshilombo a fait un deal et a négocier avec Alias Kabila qui l'a nommé. Le voleur est dans un grand mépris des aspirations du peuple congolais.

Pacte de Ntenda ou non, la solidarité kasaïenne à un voleur des voix du peuple est mortifère pour la République. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi n'a pas voler une orange dans un super marché, il est voleur du changement que réclamait le peuple congolais, en devenant le masque d'Alias Kabila, Félix Tshilombo est le bouclier et oeuvre pour l'impunité de ceux qui ont chosifié le peuple congolais durant 18 ans !

La République a ses règles et valeurs. Le fils Tshisekedi est entré dans l'histoire par la fenêtre, il en sortira par le toit de la chaumière. Un voleur des voix du peuple n'est jamais un démocrate ! Nous aussi, à Réveil FM International, nous avons pour aïeux Ilunga Mbidi, nous refusons de soutenir Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi en mémoire du pacte de Ntenda ! Voler n'est pas bon ! Félix Tshilombo est voleur des voix, rêves et d'espoirs du peuple congolais.