Le chemin de la vérité est long mais il est définitivement ouvert et il faudra l'emprunter. C'est une question de temps et ceux qui prendront le temps d'écouter l'émission ci-après ne seront plus des marionnettes de la propagande ambiante sur le "génocide". Ils réfléchiront par eux-mêmes pour se faire leur opinion librement. Je ne saurais clore mon propos sans adresser tous mes encouragements à toutes les victimes de la tragédie rwandaise en ce sombre 25ème anniversaire, particulièrement à ma chère Victoire Ingabire (Hutu) et à mon très cher ami Déo Mushayidi (Tutsi) ainsi qu'à tous les Twa que je n'ai pas eu l'occasion de connaître.

Charles ONANA Politologue