Félix Tshilombo Pétain Bizimungu,partenaire, allié et complice d'Alias Kabila sait ce qui lui reste à faire. Il doit demander pardon d'avoir volé l'élection du peuple congolais pour Martin Fayulu. Accepter pacifiquement sa destitution pour Haute Trahison, présenter au peuple son deal avec Alias Kabila et sauver le Congo. Il est imposteur et usurpateur. Sa reddition est attendue. C'est la troisième fois, qu'un hold-up électoral se commet en République démocratique du Congo: élection Louis Michel 2006, élection de novembre 2011 et nomination électorale de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu par Alias Kabila, son prédécesseur, partenaire, allié et complice. Ne pas se battre sur la vérité des urnes,c'est pousser qu'en 2023 que les Congolais boycottent des élections.