Il est important que cette journée mondiale de la liberté de la presse, soit pour des journalistes. Le régime d'Alias Kabila, qui a procédé à la nomination électoralede Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, a assassiné 16 journalistes. Aucun n'a eu droit à un procès digne de ce nom.