La vérité des urnes n'a besoin ni de Jean-Pierre Bemba ni Moïse Katumbi pour être défendue. La vérité des urnes, c'est le peuple congolais. Elle se défend par chaque Congolais où qu'il soit, où qu'il vive. La victoire du Congo face à l'occupation passe par la vérité des urnes. Et Martin Fayulu est le El Commandante !