L’avocat congolais qui avait fait condamner l’Ouganda, Me Tshibangu Kalala a été arrêté le 29 septembre 2015 pour avoir subordonné la restitution du dossier de la CIJ au paiement par l’État congolais de ses honoraires, dossier qu’il a finalement restitué. Nommé ministre auprès du Premier ministre dans le gouvernement Bruno Tshibala, personne ne sait s’il a toujours à l’esprit le souci de faire avancer ce dossier qui lui a valu une certaine fierté des Congolais en commençant par la population meurtrie de Kisangani.