le 24 novembre 1965, Mobutu arrive au pouvoir par un coup d’Etat financé par l’Occident qui voyait en lui un rempart contre la progression soviétique sur le continent. Soutenant son axiome qu’"un village ne peut pas avoir deux chefs", il a progressivement interdit les partis, éliminé la vieille garde politique et suspendu le droit de grève dans le pays. 32 ans de règne, sans partage, "Papa Maréchal", concentrera tous les pouvoirs.

Mobutu Sese Seko "le guerrier qui va de victoire en victoire sans que personne ne puisse l’arrêter, comme il s’était rebaptisé, est mort à Rabat au Maroc, 5 mois seulement après sa chute, emporté par un cancer généralisé. Les marabouts et les sorciers qui l’entouraient l’auront trompé, l’homme était mortel et le Zaïre ne lui appartenait pas.