Les comités communautaires de protection des enfants ont permis de faire sortir Vincent, Teresa et Isaac du travail à la mine pour suivre les cours de l’école locale. Ils se sont inscrits au Club des enfants de l’école, qui sensibilise aux droits des enfants dans le cadre du programme SCREAM de l’OIT , qui aide les enfants grâce à l’éducation, aux arts visuels, aux média et à la musique.

100 écoles ont bénéficié de ces activités à ce jour. Il est probable que ce projet sera étendu à d’autres populations, afin d’atteindre plus de familles vulnérables.