"Les affaires vertes sont de bonnes affaires", a encore insisté le secrétaire général.