MME HILARY GBEDEMAH, Présidente du Comité, a dit espérer que le Protocole de Maputo – Protocole à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples, relatif aux droits des femmes en Afrique – serait une source d’inspiration pour les autorités du Mozambique.