Mais la réalité est celui-ci: Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est devenu bourreau-tortionnaire du peuple congolais autant qu'Alias Kabila, son nominateur et prédécesseur.