Contrairement à ce que clament les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques, Tshilombo n'est pas soutenu par le gouvernement Trump. Le corrompu pantin est indexé par les États-Unis.