Il y a trop des naïfs et rêveurs, dans la République démocratique du Congo.