Après Sotchi se joue à Kinshasa, où la contestation de Tshilombo s'affûte chez ses partenaires de FCC-PPRD. Dans sa diaspora congolaise Tshilombo n'a pas de côte, il est considéré comme un traître-collabo dont son seul intérêt aura été de marcher sur un tapis rouge même sans légitimité. Son invitation des troupes étrangères, pour mieux occuper l'Est de la RDC, est une pilule amère qui ne passe pas dans la gorge de nombreux compatriotes.