Ainsi pour prévenir toute attaque contre le Rwanda, l'armée rwandaise préfère faire le premier pas vers la frontière avec la RDC.